Ensemble, prenons soin de l'eau - Agence de l'eau Loire-Bretagne

Glossaire M

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Masse d’eau

Portion de cours d’eau, canal, aquifère, plan d’eau ou zone côtière homogène. Il s’agit d’un découpage élémentaire des milieux aquatiques destinée à être l’unité d’évaluation de la directive cadre de l’eau.Une masse d’eau de surface est une partie distincte et significative des eaux de surface, telles qu’un lac, un réservoir, une rivière, un fleuve ou un canal, une partie de rivière, de fleuve ou de canal, une eau de transition ou une portion d’eaux côtières. Pour les cours d’eau la délimitation des masses d’eau est basée principalement sur la taille du cours d’eau et la notion d’hydro-écorégion. Les masses d’eau sont regroupées en types homogènes qui servent de base à la définition de la notion de bon état.Une masse d’eau souterraine est un volume distinct d’eau souterraine à l’intérieur d’un ou de plusieurs aquifères.

Masse d’eau artificielle

Masse d’eau de surface créée par l’homme dans une zone qui était sèche auparavant. Il peut s’agir par exemple d’un lac artificiel ou d’un canal. Pour ces masses d’eau l’objectif à atteindre est un bon potentiel écologique et bon état chimique.

Masse d’eau fortement modifiée

Masse d’eau de surface ayant subi certaines altérations physiques dues à l’activité humaine et de ce fait fondamentalement modifiée quant à son caractère. Du fait de ces modifications la masse d’eau ne peut atteindre le bon état. Si les activités ne peuvent être remises en cause pour des raisons techniques ou économiques, la masse d’eau concernée peut être désignée comme fortement modifiée et les objectifs à atteindre sont alors ajustés : elle doit atteindre un bon potentiel écologique. L’objectif de bon état chimique reste valable, une masse d’eau ne peut être désignée comme fortement modifiée en raison de rejets polluants.

Mesures

Les mesures sont des actions, précises, localisées, chiffrées à mettre en œuvre pour empêcher la détérioration des cours d’eau.Exemples relatif à la question importante 7 « Maîtriser les prélèvements » :réaliser des diagnostics de réseau d’eau potable, chercher et réparer les fuites, développer la récupération des eaux de pluies pour les usages des collectivités…Exemples relatif à la question importante 1 « Repenser les aménagements de cours d’eau » :restaurer des prairies humides, des bras mots, créer des frayères à brochet,gérer, aménager ou supprimer les ouvrages existants, créer des vannes de fonds, aménager des passes à poissons…

Mesures agro-environnementales

Elles constituent un ensemble de modifications de pratiques agricoles sur lesquelles un exploitant agricole s’engage dans un cadre contractuel avec l’Etat. Il bénéficie pour cela d’une indemnité compensatrice souvent co-financée par l’Europe. Ces mesures visent à une meilleure prise en compte de l’environnement (protection des eaux…). Ce sont par exemple : la réduction de la fertilisation azotée,la réduction de l’utilisation des pesticides,la diminution de la pression de pâturage sur des prairies ou des habitats remarquables,l’entretien des haies, des forêts en bordure de rivière…

Métrologie assainissement

La métrologie est un ensemble de méthodes, de techniques et d'outils permettant d'organiser et de réaliser des mesures sur site puis d'en valoriser les résultats. Ainsi, on mesure les précipitations ainsi que les débits et flux polluants collectés et déversés au niveau des trop-pleins du réseau d'assainissement. Ces mesures contribuent à mieux connaître et surveiller l'état et le fonctionnement du réseau. Elles permettent de repérer les éventuels dysfonctionnements (rejets directs dans le milieu avant épuration, intrusions d'eaux parasites, mauvais branchements.).La métrologie est utile pour assurer la pérennité des ouvrages d’assainissement et pour évaluer l'efficacité ou l'incidence des aménagements sur les milieux. La surveillance du réseau d'assainissement au moyen d'une métrologie adaptée est une obligation réglementaire.

Milieu

Terme général peu précis scientifiquement, utilisé pour désigner un ensemble présentant des conditions de vie particulières : milieu aquatique, milieu fluvial, milieu estuarien, milieu lacustre, milieu terrestre (forestier, montagnard,etc.)

Montaison

Pour un poisson migrateur, c’est l’action de remonter un cours d’eau pour rejoindre son lieu de reproduction ou de croissance.

Une modification ?

N'hésitez pas à faire des remarques...