Ensemble, prenons soin de l'eau - Agence de l'eau Loire-Bretagne

Résultats de la consultation sur l’avenir de l'eau 2018-2019   02/07/2019

Plus de 6 500 avis sur la gestion de l’eau et des inondations ont été exprimés par les acteurs et le public du 2 novembre 2018 au 2 mai 2019. Le comité de bassin Loire-Bretagne a analysé ces avis et a modifié le document des « questions importantes » qui définit les enjeux pour l’eau de 2022 à 2027.

Les enjeux de l’eau et les pistes d’action proposées pour y répondre sont jugés adaptés

Plus d’un répondant à la consultation sur deux considère que les pistes d’action proposées pour garantir des eaux de qualité sont parfaitement adaptées.

C’est encore plus vrai pour ce qui est de la réduction des pesticides/fertilisants et la mise en place de haies/ zones tampons pour piéger les polluants et limiter le ruissellement.

Pour préserver et restaurer les milieux aquatiques, les répondants jugent à nouveau les pistes d’action adaptées (entre 85 et 87 % selon les actions). L’amélioration de la connaissance du fonctionnement des milieux aquatiques semble légèrement moins adaptée que les autres mesures.

Pour partager l’eau disponible et adapter nos activités aux inondations et aux sécheresses, les répondants sont plus partagés. Même si les mesures sont jugées adaptées pour 70 %, près de 1/3 des répondants considèrent que stocker l’eau en hiver pour l’utiliser à d’autres saisons, n’est pas adapté.

Enfin pour s’organiser ensemble pour gérer l’eau, les deux mesures les plus adaptées sont : mieux prendre en compte l’eau dans l’aménagement du territoire, l’urbanisme et les autres politiques publiques et la sensibilisation et la communication auprès du grand public.

En complément des pistes d’actions proposées, les répondants formulent des propositions / recommandations : ils souhaitent prioritairement sensibiliser et communiquer auprès de la population, puis interdire ou limiter l'utilisation d'intrants ou de produits polluants agricoles et enfin renforcer le principe de pollueur-payeur / gros consommateur payeur.

Le comité de bassin a pris en compte ces avis

Suite à l’analyse de ces avis, le comité de bassin du 2 juillet 2019 a apporté des modifications  et des ajustements au document des questions importantes :

  • Il renforce la nécessaire sensibilisation de l’ensemble des acteurs aux enjeux de l’eau (jeunes publics, acteurs économiques, élus locaux...) afin de garantir la réussite des démarches et l’appropriation des enjeux de l’eau par tous. Un besoin de formation des acteurs est également affirmé ;
  • Il réaffirme la coordination entre les commissions locales de l'eau (CLE) et l’ensemble des maîtres d’ouvrages (collectivités, établissements publics de coopération intercommunale, associations, acteurs  économiques...) ;
  • Il met davantage en avant le rôle des têtes de bassin versant pour préserver l’eau ;
  • Il prend plus en compte l’ensemble des problématiques liées aux eaux côtières (au-delà des problématiques liées aux algues vertes) ;
  • Il insiste sur la poursuite des économies d’eau à tous les niveaux. 

Et la suite

Ce document des questions importantes est la base de travail pour définir le plan de gestion des eaux du bassin Loire-Bretagne pour les années 2022 à 2027, le schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux appelé Sdage.
Fin 2020, début 2021, le public sera à nouveau consulté sur ce projet de Sdage 2022-2027. 

En savoir Plus

Le document des questions importantes

Questions importantes et programme de travail pour la gestion de l'eau en Loire-Bretagne de 2022 à 2027. Les modifications apportées suite à la consultation du public sont apparentes dans le texte.

 

Les réponses, en chiffres

6 645 avis ont été exprimés en réponse à la consultation sur l'avenir de l'eau  :

  • 78 avis d'assemblées
  • 70 contributions écrites (collectivités hors assemblées, associations compte rendus de réunions débats, particuliers)
  • 6 497 réponses au questionnaire.