Ensemble, prenons soin de l'eau - Agence de l'eau Loire-Bretagne

L’eau un enjeu de santé   23/08/2012

L’eau joue un rôle essentiel dans la santé de l’homme car elle a une place importante dans l’alimentation. Elle a aussi des effets sur les organismes vivants dans nos rivières. Et des rivières vivantes contribuent à maintenir une eau saine pour l’homme. Alors prenons soin de nos rivières.

Une eau dégradée porte atteinte à la santé

Nous utilisons tous les jours des produits de plus en plus complexes (médicaments, solvants, plastiques, pesticides…) qui finissent toujours par se retrouver dans l’eau. Et ce n’est pas sans effet sur la santé de l’homme et des organismes vivants.

L’eau peut transporter des substances inertes (polluants d'origine physico-chimique) et vivantes (parasites, bactéries et virus) qui peuvent être nocives pour l’Homme. Elle provoque des maladies :

  • si l’on boit une eau de mauvaise qualité,
  • si l’on consomme des organismes (poissons, coquillages...) contaminés par une eau de mauvaise qualité,
  • par le contact où l’ingestion d’eau polluée lors des baignades en eau de mer ou en eau douce.

Attention à nos rivières pour conserver une eau de qualité

Pour empêcher la dégradation de l’eau que nous utilisons, il faut mettre moins de produits toxiques dans l’eau. C’est ce qu’on appelle « réduire les pollutions à la source ». Il faut aussi protéger les captages d’eau potable. Mais cela n’est pas suffisant.
Nous devons garder des rivières vivantes et diversifiées car les rivières en bonne santé contribuent naturellement à épurer l’eau. Et cela améliore la qualité de l’eau que nous utilisons.

Les pollutions transportées par l’eau ont des conséquences sur les habitants de nos rivières. Certains polluants peuvent perturber la reproduction des animaux aquatiques (mollusques, poissons…) voire entraîner leur mort si la pollution est très importante. D’autres polluants vont provoquer une multiplication très importante des algues qui va troubler l’eau de la rivière… La rivière se dégrade, elle n’est plus en bonne santé.

Alors, comme nous demandons beaucoup à l’eau, « en avoir de plus en plus, en qualité comme en quantité », nous devons continuer à agir pour garder l’eau en bon état et prendre soin de nos rivières.

L’eau : maladie, plaisir ?

Un siècle (1850 – 1950), c’est le temps mis en France pour passer de l’eau rare - propagatrice de maladie - à l’eau pour tous - pourvoyeuse d’hygiène et de santé, de confort et de plaisir.
Les eaux ont longtemps été une cause de mortalité. "Nous buvons 90 % de nos maladies" disait Pasteur. Elles continuent d’être, dans les pays en voie de développement un terrible fléau. L’eau, bonne à boire, disponible partout et à tout moment, cela ne va pas de soi.